Encrier 87

Textes d'Alex Texte d'Alex du 19 mai

A vous

Mes anciens, mes fantômes,

Je vous écris de loin.

Je suis partie là-bas,

Vous êtes arrivés au-delà

Juste une question d’adverbe

Une légère nuance


Vous flottez dans le vent

Et tout au creux de moi

Je pense avec vous,

Comme ou contre, selon

Je vous écoute

Goutte à goutte

Vous, mes racines profondes


En transit souvent,

Entre avant et demain

Je respire vos présences

D’un souffle absolu


Vous me tenez la main

Vous me donnez vos mots

Dans vos cœurs je respire

Dans vos yeux je suis moi

Commentaires 3

  • RUSSELOUP

    Insaisissable forme femme, pause se dépose. Voudrais-tu venir juste là en pierre, qui quelques heures après se transforme, qui d'un arc-boutant, d'un cube, d'une sphère. c'est toi, joueuse du vide en formes de couleurs. Colorée.

    RUSSELOUP

  • Alpico

    De quoi chacun est-il fait ?

    Bienheureux celui ou celle qui , pour son voyage dans la vie, peut s'appuyer sur ses racines(sans s'y ligoter)

    J' y ajouterai les rencontres providentielles avec, parfois, leurs mots qui font destin .

    Mais où se tient le hasard dans tout cela ?

    Alpico

  • anonyme

    Ton poème lu et relu ,  tellement touchant ,  a fait naître chez moi une  écriture en contrepoint !


     Pour exprimer la gratitude envers ceux qui ouvrent le chemin , ces mots de C. Bobin : " Il n'y a pas de passé. Il n'y a qu'aujourd'hui et , dans aujourd'hui , serrés et brûlants comme à l'intérieur d'une clochette de muguet , tous les morts que nous avons aimés . "

    anonyme

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.