Encrier 87

Textes de la 5° semaine de confinement Texte de Magali(jeudi) du 14 avril : La partie

L’entraîneur et la conscience du groupe.

      -Bon allez les gars on tient !

                                           Mais à quoi on joue ?

  -Il nous reste une mi temps .

                                          Mais qui est l’arbitre ?

  -Toi l’ailier droit écarte nom de dieu écarte toi le long de la ligne .

  -Pareil à gauche .

                                          Où sont les remplaçants ?

  -Allez les gars , pis au centre , on y va , on le donne le ballon , on le garde pas pour soi

On la tient cette partie non , on en veut !

                                                   Pourquoi ce déguisement ?

  -En défense , on soutient . Pas de bla bla on avance . On monte , on monte on monte .

Si le marquage pêche , on y va , on est là , on se serre les coudes

                                                 Pourquoi je peux pas sortir ?

  -Allez les gars ça va siffler , on recommence , on y croit hein , on la veut cette coupe , on s’est battu pour ça non ?

                                                  Où est le ballon ?

  -N’oubliez pas on est ensemble , tous , unis . Vos amis , vos parents , ils sont tous là , on ne lâche rien on va leur montrer qui c’est les plus forts .

                                               C’est qui les adversaires ?

  Le jeu a perdu ses joueurs . Le terrain a gagné en couleurs . Les stades sont vides de jour comme de nuit , pantins et acrobates du mouvement sont scotchés au fauteuil de l’élan , retenu .

L’extérieur est une prison . Droit de passage , jeux interdits . Oublier embrassade rencontre imprévu !

Le cinéma des joueurs , leur terrible comédie !


A qui profite le plus le «  je » quand il n’y a plus de partie ?   

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.