Encrier 87

Textes d'Alex Textes de Alex du 4 mai

Le sentiment accroche comme une horloge éveillée



Je vais dans la vie

Toujours curieuse de sentir

C’est ainsi que je m’accroche aux hanches du temps

Pour une petite danse de chaque instant

J’écoute, je vois, je touche

Les douceurs éphémères du monde

Une peau, une fleur

Une graine, un nuage

Une couleur, un visage

Une écorce, une porte

Un vent coulis, une voix

Un mot apprivoisé, partagé

Un éclat d’astre posé sur ce que j’aime

Délicatement

Des milliers de gouttes d’eau

Qui éveillent ma peau

Je suis l’horloge éveillée au monde

:::::::::::

Dans ma tête il y a



Dans ma tête il y a

Tout ce que je ne sais pas

Ce que je n’attend pas

D’un coup l’odeur du rosier

Dans la pluie tiède de l’après-midi

Un vent tout rempli d’eau

Qui fait parler les jardins

Mes enfants, leurs chemins


Leurs inventions de chaque instant


Un océan de non dit pour toi

Où te plonger librement

L’age de la terre, inscrit dans mon nom

Je suis le Mamouth, intemporel et lent

Des champs de blé d’été

Dessinés par le vent
Un petit air qui fredonne,

tous les jours se ressemblent..

L’envie de prendre un train


Pour qu’ils se ressemblent moins

Le goût salé de la mer,


L’envie d’une immersion glaciale


Mes fantômes, leurs greniers

Nos souvenirs ensemble

Une robe pour danser sous le ciel

Sans tristesse, en regardant

Ce si bon film de toi.

Commentaires 1

  • RUSSELOUP

    et cette envie d'accueillir la tristesse, la joie, la surprise sous la portée de ta main écrivaine….

    RUSSELOUP

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.