Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Borges : Angoisse

Angoisse

Au loin chemine une montagne

Des hommes couleur de terre font naufrage dans la crevasse la plus profonde

Le fatalisme jugule les âmes de ceux

qui ont baigné leur peu d'espoir dans les citernes de la nuit.

Les baïonnettes rêvent de confusions nuptiales

Le monde s'est perdu et les yeux des morts le cherchent

Le silence hurle dans les horizons ensevelis.

Jorge Luis Borges - Tranchée, in Rythmes rouges

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.