Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Gherasim Luca : Passionnément

Écoutez Gherasim Luca

Passionnément

pas pas paspaspas pas

pasppas ppas pas paspas

le pas pas le faux pas le pas

paspaspas le pas le mau

le mauve le mauvais pas

paspas pas le pas le papa

le mauvais papa le mauve le pas

paspas passe paspaspasse

passe passe il passe il pas pas

il passe le pas du pas du pape

du pape sur le pape du pas du passe

passepasse passi le sur le

le pas le passi passi passi pissez sur

le pape sur papa sur le sur la sur

la pipe du papa du pape pissez en masse

passe passe passi passepassi la passe

la basse passi passepassi la

passio passiobasson le bas

le pas passion le basson et

et pas le basso do pas

paspas do passe passiopassion do

ne do ne domi ne passi ne dominez pas

ne dominez pas vos passions passives ne

ne domino vos passio vos vos

ssis vos passio ne dodo vos

vos dominos d'or

c'est domdommage do dodor

do pas pas ne domi

pas paspasse passio

vos pas ne do ne do ne dominez pas

vos passes passions vos pas vos

vos pas dévo dévorants ne do

ne dominez pas vos rats

pas vos rats

ne do dévorants ne do ne dominez pas

vos rats vos rations vos rats rations ne ne

ne dominez pas vos passions rations vos

ne dominez pas vos ne vos ne do do

minez minez vos nations ni mais do

minez ne do ne mi pas pas vos rats

vos passionnantes rations de rats de pas

pas passe passio minez pas

minez pas vos passions vos

vos rationnants ragoûts de rats dévo

dévorez-les dévo dédo do domi

dominez pas cet a cet avant-goût

de ragoût de pas de passe de

passi de pasigraphie gra phiphie

graphie phie de phie

phiphie phéna phénakiki

phénakisti coco

phénakisticope phiphie

phopho phiphie photo do do

dominez do photo mimez phiphie

photomicrographiez vos goûts

ces poux chorégraphiques phiphie

de vos dégoûts de vos dégâts pas

pas ça passio passion de ga

coco kistico ga les dégâts pas

le pas pas passiopas passion

passion passioné né né

il est né de la né

de la néga ga de la néga

de la négation passion gra cra

crachez cra crachez sur vos nations cra

de la neige il est il est né

passioné né il est né

à la nage à la rage il

est né à la né à la nécronage cra rage il

il est né de la né de la néga

néga ga cra crachez de la né

de la ga pas néga négation passion

passionné nez pasionném je

je t'ai je t'aime je

je je jet je t'ai jetez

je t'aime passionném t'aime

je t'aime je je jeu passion j'aime

passionné éé ém émer

émerger aimer je je j'aime

émer émerger é é pas

passi passi éééé ém

éme émersion passion

passionné é je

je t'ai je t'aime je t'aime

passe passio ô passio

passio ô ma gr

ma gra cra crachez sur les rations

ma grande ma gra ma té

ma grande ma té

ma terrible passion passionnée

je t'ai je terri terrible passio je

je je t'aime

je t'aime je t'ai je

t'aime aime aime je t'aime

passionné é aime je

t'aime passioném

je t'aime

passionnément aimante je

t'aime je t'aime passionnément

je t'ai je t'aime passionné né

je t'aime passionné

je t'aime passionnément je t'aime

je t'aime passio passionnément

"Le chant de la carpe", édition Le Soleil Noir, 1973; republié par la Librairie José Corti

::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Voilà un commentaire de Michel Deguy, dans son livre La vie subite (publié en 2016)

Lui , Gherasim , vociférant , étirait , dépliait , ne laissant rien en grumeau , comme on étale à fond un document fripé , l’épellation possible d’un adverbe sous ses yeux — je sus plus tard qu’il en faisait volontiers la performance — , distendait , plongeait , embouchait , entonnait , mâchait menu les archipoèmes et , du coup , tous les mots impliqués comme si l’adverbe contenait le démesuré mot-valise d’un emboutissaient général de la langue , était-ce « désespérément » ou « mélancoliquement » ou — passionnément— oui . Ce soir , l’adverbe en prenait plein les syllabes , voyelles et consonnes gorgées ; et loin que le signifiant s’en vidât du contenu comme les persiennes d’Aragon , perdant son sang de sens dans la répétition , il se chargeait d’inouï , de possibles , emplissant tout le perler de son air , de son respirable , la vie , et de l’aspect des choses attirées , et de l’air chantonnante dans la sphère rythmique .

Une vocifération littérale athlétique intégrale , une manducation dévorante de la bouchée intelligible (Claudel) décortiquée jusqu’à l’os , une gésine , un engendrement de tout le langage à partir d’une matrice malléable , pulsation de phonèmes poussant la signification ; la bouche forcée-de - parler sous les coups , d’avouer l’angoisse de la mutité , et la chair se fait verbe … éons de logogenèse en raccourci .

Assez pour que Gilles Deleuze à quelques années de là crut pouvoir déclarer que Gherasim était le seul poète français de son temps . On le comprend . Mais sans doute est-ce une façon trop offensive de « régler la question » , en se passant de beaucoup de voies géniales de poursuivre le poème ; façon de se boucher précipitamment l’ouïe intérieure et tout l’ »ouïssible » possible .

Pages 125-126 de La vie subite de Michel Deguy édition Galilée Octobre 2016

::::::::::::::::::::::::::::::::

Racontant une rencontre avec Gherasim à l’occasion d’une représentation au MoMa de New-York , Michel Deguy dans son livre évoque quelques péripéties -errances avec Gherasim dans la nuit de NY, racontant que Ghesim se disait privé du sens de l’orientation . Il termine (page 129) comme suit cette anecdote :

« Je ne suis pas certain que je reconnaitrais Gherasim Luca , frêle silhouette qui conservait un large chapeau noir obombrant son visage ; un visage osseux , dans la série impressionnante et inexpressive entre Buster Keaton et W.S. Burroughs . Il n’y eut pas de confidence ,ai-je avoué . Mais un modèle . Pas-sion-né-ment est une lecture .

Une passion.Je t’aime , passionnément … pas …papapapa … papagueno ; à la papa , à la folie , pas du tout .

Il fallait que ce fût entendu aussi comme ça . »

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.