Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Mitsuo Aida (1924-1991) : poème

Parce qu’elle a vécu intensément sa vie

L’herbe sèche attire encore l’attention du passant.


Les fleurs ne font que fleurir,

Et du mieux qu’elles peuvent.

Le lys blanc dans sa vallée, que personne ne voit,

Ne doit d’explication à personne ;

Il vit seulement pour la beauté.

Mais les hommes ne peuvent pas vivre avec le « seulement ».


Si les tomates voulaient être melons

Elles seraient ridicules.

Je m’étonne beaucoup

Que tant de gens se préoccupent

De vouloir être ce qu’ils ne sont pas ;

Quel plaisir ont-ils à se ridiculiser ?


Tu n’as pas besoin de faire semblent d’être fort

Tu n’as pas à toujours prouver que tout va bien,

Tu ne dois pas te préoccuper de ce que les autres pensent.

Pleure si c’est nécessaire

Il est bon de pleurer jusqu’à la dernière larme

(Alors seulement tu pourras sourire de nouveau)

Mitsuo Aida

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.