Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Tristan Corbière (1845 - 1875) : Rondel

Rondel

Il fait noir, enfant, voleur d'étincelles !

Il n'est plus de nuits, il n'est plus de jours ;

Dors... en attendant venir toutes celles

Qui disaient : Jamais ! Qui disaient : Toujours !

——————————————————

Entends-tu leurs pas ?... Ils ne sont pas lourds :

Oh ! les pieds légers ! - l'Amour a des ailes...

Il fait noir, enfant, voleur d'étincelles !

Entends-tu leurs voix ?... Les caveaux sont sourds.

—————————————————

Dors : il pèse peu, ton faix d'immortelles ;

Ils ne viendront pas, tes amis les ours,

Jeter leur pavé sur tes demoiselles...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.