Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Zhong Xing (1574-1625) : La falaise des nuages flottants

LA FALAISE DES NUAGES VOLANTS

La montagne engendre des nuages

Logés dans les creux de sa falaise .

Sur la falaise couverte de nuages ,

Nuages et montagnes ne font qu’un .

Les nuages à la longue se durcissent ,

Éléments flottants , ils se stabilisent .

On a peur de marcher dans le vide

Mais les escaliers sont bien visibles .

À la montée comme à la descente ,

Pas à pas , la promenade est aisée .

Les nuages sont l'esprit des pierres ,

Les pierres sont le corps des nuages .

Pierres qui volent ou nuages pétrifiés ?

Qui voit le ressort de ces mouvements ?

!Traduction de MartineValette-Hémery)-Anthologie de la poésie chinoise Gallimard (2015) p.957)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.