Encrier 87

Textes des ateliers d'avril et de mai Texte de Catherine - Jeu 1 lié à l'atelier du 29 avril

" Quand la lune s'affaire"

(Détail du dessin de Robert Desnos pour son poème Lumière de mes nuits Youki)




La lune en a assez, elle est toujours toute nue; quand elle peut, elle s'habille tout en noir, elle se trouve élégante.

Elle décide, un jour, de s'habiller en vert, ça me changera se dit-elle, ils se poseront des questions: il y a peut-être des arbres maintenant sur la lune ? ils viendront peut-être plus nombreux marcher sur mon herbe, ils viendront voir, je serai nue mais pour une fois toute habillée.

Ils vont prendre peur, ce sera la fuite car j'aurai, entre temps, enlevé mon manteau vert.

Je préfère le blanc décidemment, celui qui brille dans la nuit, ça me grossit, tant pis, ça m'amuse, je sais que ça les énerve, c'était la pleine lune disent-ils j'ai mal dormi...

Ils ne peuvent pas rêver, se rappeler et les souvenirs s'en vont les uns après les autres.

J'ai eu pitié de cette pauvre petite barque ballottée sur la mer agitée, j'avais vraiment grossi. Des fois je ne fais pas attention à moi.

Un jour, j'avais un peu trop joué avec le soleil et je m'étais retrouvée toute rouge.

Un autre jour c'était avec la terre, enfin bref, je ne pense qu'à m'amuser quand je ne suis pas dans la lune, c'est une expression à moi, c'est quand je ne veux parler à personne même pas aux anges surtout ceux qui se planquent dans les angles. Je me méfie d'eux sauf d'un ou de deux,des rondouillards comme moi, pas des anguleux, des fourbes.

Des fois, je suis toute mince comme cette auto-stoppeuse que je vois près d'un bistrot.

Heureusement le bistrot est bien éclairé car dans ces cas là, moi je fais le service minimum. Je monte, je descends , elle aussi, dans les camions, les voitures, nous voyageons.

Elle veut faire le tour du monde comme moi.

Commentaires 2

  • Magali du jeudi

    doux tendre Beau

    Magali du jeudi

  • Lilah

    Les mots me manquent, c'est délicieux.
    Je voudrais tellement faire copain-copain avec ta lune.
    Je voudrais tellement qu'elle me transmette sa légèreté, sa finesse, son authenticité, sa force, sa fragilité, son goût pour l'aventure !
    Pourrais-tu lui donner mon 06, peut-être un jour d'ennui m'appellerait-elle !

    Lilah

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.