Encrier 87

Atelier d'écriture chez Marc Petit , texte de Jean

En ce samedi 14 octobre 2017

Marc Petit et son épouse ont eu la générosité d’accueillir chez eux un atelier d’écriture d’Encrier87 .

Marc Petit nous a ouvert son atelier : moment rare , quel choc , quelle émotion de découvrir ce monde de statues pleines d’humanité et de tendresse .

J’ai d’abord déambulé dans l’atelier : voici quelques unes de mes rencontres :

— cinq rapaces guettant leurs proies

—Têtes suspendues se racontant des histoires

—Il médite en silence sur sa chaise

— Cheval suspendu à une échelle

— Équilibriste avec sa perche sur son fil

— Des mains qui se tendent vers l’infini

— Monde de statuettes peuplant le sol d’émotions variées et de tous les sentiments humains .

Ensuite , dans le parc , dans la douceur de l’été indien , j’ai retrouvé avec plaisir des statues rencontrées dans les jardins de l’Évêché durant l’été 2016 :

-- La Source et Rossinante qui se baigne

L’Exode avec ses souffrances et ses espoirs

— La femme qui, sur son lit , bras écartés , tente de se lever , entourée ici de feuilles mortes

La douce Inès qui repose toujours sur son tabouret (mais sans son bracelet de l’Évêché)

La conversation : ces deux-là ont toujours beaucoup de choses à se dire

— Les grands disques du Testament , si émouvants

J’ai un peu regretté l’absence des Hermanos qui se reposent en ce moment dans la réserve mais je ne cesse de les voir et les revoir dans ma tête .Toutes ces statues sont heureuses dans ce parc chez Marc Petit et nous rendent heureux . Quel après-midii!

Mille mercis à Marc Petit et à son épouse de nous avoir permis de vivre ces instants rares par un bel après-midi d’automne .