Encrier 87

Textes de la 8° semaine de confinement Texte de Claude du 2 mai

Bonjour messieurs dames,

Alors comme ça on me fait bosser le week end du 1er Mai?Il fallait oser!..

Mais,si je vous écris,que vont devenir mes mots une fois lus ou pas?

Si je ne les arrose pas par ce beau temps de "TOUSSAINT", ils vont flétrir et se faner comme des fleurs sur une tombe à l'abandon.

Faites revivre les mots en les relisant, en les commentant, et en les partageant avec vos amis.

Vous n'avez pas ou peu d'amis? Alors jouez avec les mots, écrivez leur par courriers,par mails ou sms, mais ne les ignorez pas.

Si vous préférez téléphonez leur.

Ne jamais briser le contact avec les vrais amis.

Privilégiez de briser la glace et le silence.

Et qu'ils ne vous disent pas "on n'a pas le temps"

En cette période particulière de confinement, cet argument n'est pas valable. Le temps vous l'avez, mais quand reviendra t il?

Avec des mots bien choisis,vous pouvez tout dire...ou tout cacher, faire plaisir ou blesser.

Faites part de vos envies, de vos doutes, de vos souhaits, et en échange recevez ceux des autres, et ainsi ne rester pas seul, cloitré, isolé.

Aimer partager, on vous le rendra, et si le doute persiste écoutez la magnifique chanson de MICHEL FUGAIN "je n'aurai pas le temps"et vous réaliserez qu'il y a tant à faire dans une vie quelle que soit sa durée!..

Commentaires 1

  • Alpico

    Bonjour Claude,

    Voilà plein de conseils de bon sens énoncés avec bonhomie .
    Je vais , de mon clavier, chercher la chanson de Michel Fugain dont tu parles et que je ne connais pas encore
    Merci Claude

    Alpico

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.