HermanosPetit.jpg

Les deux frères arrivent en vue de l’auberge ….

La route a été longue et dangereuse . Le plus jeune a perdu ses deux jambes dans le voyage . L’aîné , après avoir placé des garrots , l’a relié à lui à l’aide de cordes solides . Il n’a pas voulu abandonner son bois précieux , si rare dans la région . Si bien qu’ils ont poursuivi leur chemin dans la souffrance . Le jeune pleurait de douleur mais ne criait pas . L’aîné atterré, aveuglé de souffrance , poursuivait sa route coûte que coûte .

L’aubergiste sort pour les accueillir et recueillir des nouvelles . Au loin , au-dessus d’un gibet , pies et corbeaux tournoient . Une odeur de mort flotte .

Où aller maintenant ? L’aîné ne se décourage pas malgré tous ces signes mauvais .

L’aubergiste leur offre l’hospitalité . L’épidémie de peste touche à sa fin .

Le jeune , à peine arrivé à l’intérieur de l’auberge , s’évanouit de douleur .

L’aîné , désemparé , ne sait plus que faire .

Pas de médecin à l’horizon .