Encrier 87

Textes de 2022 Texte de Settimio du 23 octobre

Ne plus être dans l'instant présent peut faire beaucoup de bien parfois. Alors, je prends le chemin en sens inverse et je remonte le temps. Je fouille dans mon tiroir-caisse plein de souvenirs. J'ai une collection complète d'images d'enfance, et aujourd'hui, je vous invite à flâner parmi toutes ces phrases. Savourez-les comme un délicieux goûter et profitez de cette petite pause amusante.

- Mémé Tharaud, ancienne institutrice, me raconte qu'elle avait demandé à ses élèves de conjuguer "manger une pomme" au présent de l'indicatif. Un petit garçon avait écrit : "Je mange une pomme, tu manges une pommes, il mange une pomme, nous mangeons une pommeons, vous mangez une pommez, ils mangent une pomment". La logique des enfants !

- Ma grand-mère m'emmène avec elle chez une voisine. Quand cette dernière me propose une goutte de café, je n'hésite pas : "Non merci, c'est trop sale ici !" La vérité sort de la bouche des enfants !



- A l'école, un garçon critique mon pantalon. Je réponds du tac au tac : "Tout le monde peut pas avoir des vêtements de marque ; j'suis pas à poil, c'est le principal !" J Je l'avais mouché, il ne m'a plus emmerdé !

- Ma soeur, toute petite, prend peine pour notre père : "Mon pauvre papa, tu dois être bien fatigué de pédaler si dur pour conduire la voiture". Trop mignon !

- Mon jeune frère, lors de sa première cuite, explique à notre mère : "Je comprends pas, maman, j'ai sûrement chopé un chaud et froid". Rigolo !

- Corinne, une petite du village, vient voir ma grand-mère et lui demande : "Paulette, t'aurais pas une petite glace pour me faire digérer ?" Mais non, la gourmandise n'est pas un vilain défaut. Corinne est repartie avec sa glace.

- Charlotte à sa grand-mère qui lui demande comment elle trouve le plat : "Heu, c'est particulier grand-mère". Une façon délicate de dire c'est dégueu !

- Mes parents gardent les petits voisins pour la nuit. Le matin, au déjeuner, Lucien dit à sa petite soeur Laurette : "Beurk, t'as des crottes aux yeux, va les enlever avant que je vomisse". La petite se dirige vers la salle de bains sans broncher, revient les yeux tout propres.

                                                                                                                                                                Ah, le pouvoir d'un grand frère !

- Mon prof de techno me sort : "Si vous participiez à un concours d'amabilité, vous ne seriez certainement pas le premier". Et je réponds "Ah ben vous non plus, je suis à bonne école en effet !" Toute la classe a éclaté de rire ; il m'a tourné le dos sans un mot.




  - Ma fille à une grande tante plus que chiante : "Tante, je vous emmerde platement !"  Joliment envoyé !
    Et voici maintenant quelques petites phrases de mon petit-fils :
- "Je peux pas ramasser les jouets, j'ai vraiment trop mal au dos"
- "Si tu veux pas jouer avec moi, je serai plus un enfant"
- "Quand j'aurai mon permis, je te conduirai à la maison de retraite"
 - On joue dans le jardin. Un coup de vent. Il nous dit : "Attention, c'est la banquise !"
 -"Le Père-Noël, c'est comme le Bon Dieu, t'y crois ou t'y crois pas"