Encrier 87

Textes de Sophie Texte de Sophie du 18 novembre : Couleur….aubergine…

Couleur….aubergine… que j’aime ta couleur aubergine

Tiens comme c’est curieux comme cela me rappelle une chanson

C’était du Gainsbourg, oui c’est ça ! oui mais alors là ; cela laisse dans l’interrogation, je m’excus qu’a fait…..Que j’aime ta couleur qu’à fait…

Qu’a fait qui, qu’a fait quoi ? Je suis désolée mais je reste sans savoir, alors qu’aubergine, je sais que c’est une couleur, bon ce n’est pas top comme couleur, ni taupe d’ailleurs, qui plutôt réservé pour les modèles …le taupe ! Mais revenons à l’aubergine, un légume à la peau lisse, en fait, non vous ne vous souvenez pas ? Moi je n’aime pas trop les 2 ; il vaut mieux parler de couleurs plus,… plus, enfin des choses qui frappent, quoi ! le rouge par exemple ; ça c’est de la couleur, la révolte, la colère, la révolte, le danger, le sang, ça c’est de la couleur qui interpelle…… oui bon après ça, la couleur qui vient à l’esprit, c’est le noir, l’anarchie, le désespoir la déprime, le deuil ; du coup on passe au blanc, la virginité, la pause, l’arrêt des conflits, la paix, ouf on y est arrivé .

Si on veut revenir à la genèse, au début, il y avait le bleu, le rouge, zut on y revient et le jaune ; de cette trilogie est partie tout une palette de couleurs, chamarrées, bigarrées, en se lançant dans des délires de noms de couleurs, dont l’aubergine, oui on la retrouve, cerise, lilas, outremer, pomme, citron , ébène, ivoire, etc…. des couleurs qu’évidemment l’on retrouve dans la nature et pour moi, celles qui sont les plus belles, ce sont celles que le ciel affiche fièrement, ces merveilleuses couleurs de l’arc en ciel, les couleurs de ma fierté.

Vous pourriez aussi aimer...

Commentaires 1

  • Lilah

    Pas à pas, la narratrice prend en compte tout ce qui se trouve sur sa route, elle le passe au crible de ce qu'elle sait, de ce qu'elle est et de ce qu'elle ressent sur le moment; elle voyage ainsi vers elle-même, ce qui devrait être le but de toute vie.
    Pour moi, c'est un écrit à la fois léger et profond .

    Lilah

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.