Encrier 87

Textes des ateliers virtuels de 2021 Texte de Fabienne du 5 février - Jeu 2

Non, pas le xylophone.

Quoi ? tu dis on prend les instruments je prends le xylophone et là tu dis non on ne prend pas le xylophone !

Là où on va, pas besoin de xylophone.

J’ai compris, pas de xylophone.


Elles se lèvent.On dirait des elfes.


On ne sait pas à quoi ça ressemble, des elfes.

Non, on ne sait pas.


Elles marchent.

Les instruments les suivent sans toucher le sol.


Le monde est fait de choses vivantes. Des animaux des humains et d’autres, qui sont des fleurs des montagnes ou des dieux.

Les elfes viennent des régions les plus froides de la terre.



Tu ne m’écoutes pas.

Je me suis endormie, mais je t’entends. Continue.

Les elfes sont un mélange de toutes ces choses vivantes. C’est pour ça qu’on ne sait pas à quoi ça ressemble.

Est-ce que les mots sont vivants aussi?

Les mots, les cris, les soupirs, les craquements émanent des choses vivantes.

Est-ce que les lettres émanent des mots, ou bien ce sont les mots qui émanent des lettres ?

Tu ne dors plus !


Elles s’arrêtent et s’assoient.

Les instruments se posent autour d’elles.

C’est l’heure du pique-nique, tartines et pinard.


Dans quel sens allons-nous maintenant ?

Tu le sais. Tu poses la question du verbe du mot de la lettre, parce que tu sais où on va.

Là où sont l’alpha et l’oméga, l’aleph et le tav.

Oui.

Là où sont la fin et l’origine.

Est-ce qu’on y trouvera tout ce qui est oublié ?


Elles se lèvent.
On dirait des elfes.


Elles marchent.

Les instruments les suivent mais on ne les voit plus.

Commentaires 2

  • ELLEM

    elle aime beaucoup , ellem

    ELLEM

  • Alpico

    Ton texte, j'y vois la marche de deux elfes vers l'origine , la fin, l'essentiel ... sans oublier tartines et pinard! : ils restent tout de même sur Terre...
    Merci

    Alpico

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.