1 - Dit du Grand Homme perché :

_Pantheon_by_Paul_Rebeyroll.PG.JPG Panthéon

Dit du Grand Homme perché :

« Impossible de dormir en paix .

« Depuis que les singes ont envahi le Panthéon , j’ai dû me réfugier en haut de cette colonne .

« La précarité , ça me connait désormais ; ils ne sont pas bien méchants avec leurs beaux yeux  jaunes , mais quelle agitation permanente ! Et toujours à jacasser !

«De mon vivant , je les aurais diagnostiqués superactifs ….

«Bon , tant qu’ils n’arrivent pas à grimper tout là-haut , je suis tranquille …mais pour combien de temps : ils sont malins comme des singes , ces ouistitis !

«Ah ! où est le bon vieux temps où je dormais en paix , honoré , dans mon sépulcre !

«Les temps ont changé , hélas : avec le changement climatique les singes sont là désormais ….

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

2 - Sculpture près du Cyclope

Sculpture_pres_du_Ciclop.JPG

Sculpture près du Cyclope

Oui je sors de ma caverne

J’ai faim , j’ai soif

Je suis aveuglé par la lumière

J’ai du mal à me redresser

Je me sens comme une chouette

Égarée en plein soleil

Qui a perdu sa forêt .

Ne me laissez pas là

Aidez moi à retrouver

Ma grotte protectrice

Où je me trouvais si bien

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

3 - Le collier

Suzanne_au_bain___.JPG

Suzanne au bain

Le_collier.JPG

Le collier

Le vieux grigou tente le tout pour le tout pour séduire Suzanne : depuis qu'il l'a surprise dans son bain , il est prêt à tous les sacrifices .

Dans sa jeunesse , il a avalé un collier de grande valeur pour échapper à la douane et de peur qu'on le lui vole , il l'a laissé croupir au fond de son gosier . Alors il s'enfonce les doigts au fond de la gorge pour se faire vomir et récupérer le collier.

Et comme la mauvaise sorcière des contes , le voila qui crache le collier , l'interminable collier , devant Suzanne médusée .

En même temps que le collier , il crache une bile jaune qui s'étale sur son épaule . Le collier n'en finit pas de sortir . Le vieux grigou est pris de hauts- le- coeur.

Avant même que le collier ait fini d'apparaître , Suzanne horrifiée s'est enfuie .

Le vieux grigou râle : il s'en fiche , de Suzanne , c'est l'idée qu'il faudra nettoyer sa veste qui le rend malade .

…………………………

J'ajoute cet article de Ph.Dagen , paru dans Le Monde du 18 août 1998, où "Suzanne au bain" est évoqué :

sur_Rebeyrolle.jpeg