Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Annie Le Brun Rencontre avec Annie Le Brun: Enfants du siècle, détournez vos regards

Enfants du siècle, détournez vos regards.

Les lèvres ne sont plus sur tous les mots. Les mots grimpent pêle-mêle sur le dos des choses. Les choses, errant dans le désert de leur érosion, cherchent à soudoyer nos os, gardiens incertains d’un mirage fortifié. Ne voyant rien venir, les troupeaux indociles de nos gestes se précipitent vers les puits empoisonnés de leurs reflets criards.

Enfants du siècle, tous les paysages sont troués de notre absence souveraine.

Enfants du siècle, la ligne d’horizon n’est qu’un de vos cils, tombé sur le dos d’âne de l’espace. Il n’est plus temps de remonter les filets de la perspective. La violence s’est cassé les dents sur le cristal de la distance abolie; Nos doubles reviennent en rafales, roulant en boules d’excès jusqu ‘à heurter le centre de gravité du noir. Inutile d’insister, il n’y a plus de paysage porteur d’ombre, seulement une marée montante de signes cherchant à s’engouffrer au fond de nos prunelles.

Enfants du siècle, la transparence est souterraine.

Annie Le Brun -Annulaire de lune 1977

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.