Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Apollinaire : Toujours

Toujours

À Madame Faure-Favier

  Toujours

Nous irons plus loin sans avancer jamais

  Et de planète en planète

De nébuleuse en nébuleuse

Le don Juan des milles et trois comètes

Même sans bouger de la terre

Cherche les forces neuves

Et prend au sérieux les fantômes

————————————

  Et tant d'univers s'oublient

Quels sont les grands oublieurs

Qui donc saura nous faire oublier telle ou telle partie

du monde

Où est le Christophe Colomb à qui l'on devra l'oubli

d'un continent

———————————

  Perdre

Mais perdre vraiment

Pour laisser place à la trouvaille

Perdre

La vie pour trouver la Victoire

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.