Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Armand Robin Rencontre avec Armand Robin : L'illettré

L 'illettré

Devant les bois , les blés , j'étais béat benêt :

Je lisais ce qui ne se lit pas :

Les nuages , les vents ,les rochers ,les ébats

De la lune dans les bois .


Et le ciel avec son grand étang courbé

Où le soleil tout le jour accroît son caillou ,

Onde par onde , et le déferlement changeant

Des nuages disposaient de moi .


Les arbres tournaient lentement en moi

Leurs pages tantôt bruyantes , tantôt muettes ,

Tantôt épaisses et jaunies , les saisons

Me donnaient des leçons .


Armand Robin -p.144 Fragments Gallimard 1992

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.