Association Encrier - Poésies

Rencontre avec François Cheng Rencontre avec François Cheng : Ame soeur

Écoutez François Cheng

Ce désir de trouver l’âme soeur rejoint le divin, l’âme divine, précise François Cheng ; l’appel à l’âme-soeur fait joindre amour humain et amour divin

Ame soeur

Entends-tu ce qui

Vient de l’heure, ce qui

Vient du coeur, à l’heure

De l’abandon, à l’heure

Du crève-coeur,

Ce battement depuis

La naissance, déchirant

Les entrailles maternelles,

Déchirant l’écorce

Terrestre, ce battement

Qui cherche à se dire,

Qui cherche à se faire

Entendre, entends-tu

Ame sœur

Ce cri d’avant- vie, plein

D’une étrange nostalgie

De ce qui avait été

Rêvé et comme à jamais

Vécu, matin de brume

D’un fleuve, nuage

Se découvrant feuillage,

Midi de feu d’un pré, pierre

Se dévoilant pivoine, toute

La terre embrasée, tout

Le ciel incandescent

En une seule promesse,

En une seule invite

Ne rate pas le divin

Ne rate pas le destin,

Entends-tu ce qui

Vient de la flamme du corps

De la flamme du cœur,

À l'heure de l'abandon

À l'heure duu crève - cœur, ce cri

Surgi un jour, à ton

Insu, en toi-même,

Le transparent, le transportant,

Le transfigurant, seul cri

Fidèle à l’âme en attente,

Ame sœur.

François Cheng-Vraie lumière née de vraie nuit, édition du Cerf, 2009

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.