Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Gérard de Nerval Rencontre avec Gérard de Nerval : Une allée du Luxembourg

Écoutez

Une Allée du Luxembourg

  Elle a passé, la jeune fille

Vive et preste comme un oiseau :

A la main une fleur qui brille,

A la bouche un refrain nouveau.


C'est peut-être la seule au monde

Dont le coeur au mien répondrait,

Qui venant dans ma nuit profonde

D'un seul regard l'éclaircirait !...


Mais non, —ma jeunesse est finie...

Adieu, doux rayon qui m'as lui, —


Parfum, jeune fille, harmonie…


Le bonheur passait, —il a fui !

Gérard DE NERVAL Odelettes1853

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.