Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Jules Supervielle : Porte , porte

Porte, Porte

Porte, porte, que veux tu?

Est-ce une petite morte

Qui se cache là derrière ?

Non, vivante, elle est vivante

Et voilà qu'elle sourit

De manière rassurante.

Un visage entre deux portes,

Un visage entre deux rues,

Plus qu'il n'en faut pour un homme

Fuyant son propre inconnu.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.