Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Maurice Blanchard (1890-1960) Rencontre avec Maurice Blanchard(1890-1960) : Ventôse

Ventôse

Un vent se lève qui tourne les pages, déplace les idées et donne un sens aux paroles incomprises, un vent qui efface les choses inutiles, un changement d'axe et de saison, une ventilation de comptes à régler, une gifle.

Un vent saute sur les sommets, sur les tremplins d'azur et s’abat sur l'ombre humide, il gagne en largeur, il gagne en bassesse et en nécessité, un vent de neige, un vent qui se mordra les doigts avant trois jours, l'éducation d'une sensibilité.

Un vent roucoule en forme d’hiver, en forme d’osier, un vent chante comme à vingt ans le retour éternel du brontosaure, un vent bouscule les cheminées, les vieilles toitures et les parapluies, un vent prometteur de beaux jours.

Un vent comme une armée en marche dans les plaines de la Pologne, un vent de miroirs et de bottes luisantes, un vent de torches, un vent de lame triangulaire entre deux montants.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.