Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Maurice Blanchard (1890-1960) Rencontre avec Maurice Blanchard : SPLENDEURS ET MISÈRE-VII.

VII. SPLENDEURS ET MISÈRE

Ce que fut l'enfance du gladiateur?

Une splendide fleur de joie:

Joie de vaincre et mépris des

victoires inégales et faciles.

Il inventa des bottes magiques

pour aller loin

pour bondir plus haut encore.

Il acquit le don d'apprivoiser

les objets .

Pour insulter les puissants, il construisit un silence noir et givrant qui lui ouvrir les portes de l’Enfer.

Il les remercie profondément pour les humiliations reçues, pour leurs injustices, leurs ricanements et leurs vengeances par personnes interposées, et pour toutes leurs petites saletés qui le transforma en une cuirasse d'acier étincelante.

Vivre :  c'est la guerre !

Page 134 de Les Barricades mystérieuses de Maurice Blanchard -Poésie/Gallimard

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.