Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Pablo Neruda : Sonnet 29 -Tu arrives du Sud avec ses maisons pauvres 

Écoutez Laurent Terzieff

Vienes de la pobreza de las casas del Sur,

de las regiones duras con frío y terremoto

que cuando hasta sus dioses rodaron a la muerte

nos dieron la lección de la vida en la greda.

—————————

Tu arrives du Sud avec ses maisons pauvres

dures régions du froid, du tremblement de terre

qui, même quand leurs dieux roulèrent dans la mort

ont donné la leçon de la vie dans la glaise.

——————————

Eres un caballito de greda negra, un beso

de barro oscuro, amor, amapola de greda,

paloma del crepúsculo que voló en los caminos,

alcancía con lágrimas de nuestra pobre infancia.

——————————————

Tu es un poulain de glaise noire, un baiser

de boue sombre, amour, coquelicot de glaise,

ramier du crépuscule éployé sur les routes,

tirelire à chagrin de notre pauvre enfance.

—————————————

Muchacha, has conservado tu corazón de pobre,

tus pies de pobre acostumbrados a las piedras,

tu boca que no siempre tuvo pan o delicia.

———————————————

Fille, tu as conservé ton coeur de pauvresse

et tes pieds de pauvresse habitués aux cailloux,

ta bouche qui n'eut pas toujours du pain ou délice.

————————————

Eres del pobre Sur, de donde viene mi alma

en su cielo tu madre sigue lavando ropa

con mi madre. Por eso te escogí, compañera.

———————

Tu es du pauvre Sud, d'où est venue mon âme;

dans son ciel ta mère lave toujours du linge

avec la mienne. Amie ainsi t'ai-je choisie.

———————————

Pablo Neruda- La centaine d'amour

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.