Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Pessoa-Caiero : Le pasteur amoureux

Le pasteur amoureux

L’amour est une compagnie.

Je ne peux plus aller seul par les chemins,

parce que je ne peux plus aller seul nulle part.

Une pensée visible fait que je vais plus vite

et que je vois bien moins, tout en me donnant envie

de tout voir.

Il n’est jusqu’à son absence qui ne me tienne compagnie.

Et je l’aime tant que je ne sais comment la désirer.

Si je ne la vois pas, je l’imagine et je suis fort comme

les arbres hauts.

Mais si je la vois je tremble, et je ne sais de quoi se

compose ce que j’éprouve en son absence.

Je suis tout entier une force qui m’abandonne.

Toute la réalité me regarde ainsi qu’un tournesol dont le

coeur serait son visage.

Traduction est de Armand Guibert

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.