Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Prévert : Les bruits de la nuit

Écoutez Mouloudji

Les bruits de la nuit

Vous dormez sur vos deux oreilles

Comme on dit

Moi je me promène et je veille dans la nuit

Je vois des ombres j'enteds des cris

Drôles de cris

Vous dormez sur vos deux oreilles

Comme on dit

C'est un chien qui hurle à la mort

C'est un chat qui miaule à l'amour

Un ivrogne perdu dans un corridor

Un fou sur son toit qui joue du tambour

J'entends aussi le rire d'une fille

Qui pour satisfaire le client

Simule la joie simule le plaisir

Et sur le lit se renverse en hurlant

Vous dormez sur vos deux oreilles

Comme on dit

Mais soudain le client prend peur

Dans la nuit il crie comme chez le dentiste

Mais c'est beaucoup plus sinistre

De dessous le lit un homme est sorti

Et tout doucement s'approche de lui

Vous dormez sur vos deux oreilles

Comme on dit

Et le client tourne de l'oeil dans la nuit

Pauvre homme qu'un autre homme assomme

Pour une petite question d'argent

Pour une malheureuse petite somme

Peut-être quatre cinq ou six cents francs

Vous dormez sur vos deux oreilles

Comme on dit

Et client tourne de l'oeil dans la nuit

Demain sa famille prendra le deuil

C'est tout cuit

Vous dormez sur vos deux oreilles

Bonne nuit.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.