Association Encrier - Poésies

Rencontre avec divers poètes Rencontre avec Serge Rezvani : Ni trop tôt ni trop tard

Écoutez Jeanne Moreau

Ni trop tôt, ni trop tard

Que m´importe la tyrannie

Et le règne des soudards

Tant qu´ils nous laissent la vie

Tant qu’aimer n’est pas trop tard

Dans tes bras mon tendre ami

De nos corps les chatteries

Ont fait périr mon cafard

Le bourdon du désespoir

A pétri toute ma vie

Le bourdon du désespoir

Des angoisses les plus noires


Que m´importent vos sarcasmes

Et vos hoquets goguenards

Uniformes du marasme

Tant qu´aimer n´est pas trop tard

Dans tes bras ta tendre amie

A repris goût à la vie

En bénissant les hasards

Qui nous firent naître ensemble

Et pas d’un siècle d’écart

Qui nous firent naître ensemble

Ni trop tôt et ni trop tard


Que m’importent les mensonges

Dont on broda nos berceaux

Et la faux le ver qui ronge

De la mort les oripeaux

Dans tes bras mon tendre ami

Nous ferons durer la vie

Et nos rires et nos pleurs

Le bonheur comme la peine

Fait pleurer les amoureux

Le bonheur comme la peine

Mais vaut mieux pleurer à deux


Que m’importe le temps qui passe

Et s’éloigne nulle part

Le doux présent nous enlace

Tant qu’aimer n’est pas trop tard

Sais-tu bien mon tendre ami

Qu´un jour se dissout la vie

Comme s´effacent les brouillards

Mieux vaut s´estomper ensemble

Sans une seconde d’écart

Mieux vaut s´estomper ensemble

Ni trop tôt et ni trop tard

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.