Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Victor Segalen : Thibet Ode LIV

Tibet.jpg

Ode LIV

Les cimes tombent ; la fange monte ; un plat univers s'accomplit.

—————————

Méprise —

Thibet — notre bassesse.

Toute la terre se déprend ; tout désir tendu s'amollit.

——————————

L'étreinte vaut bien quelle caresse ?

Où donc est le haut et le pur quand le plus

Grand se surabaisse :

—————————————

Quand

Peuple se fait ainsi mon roi .

La pulpe bave sur la peau de l'antique

Boule-maîtresse,

——————————

La

Terre se roule au désarroi.

Car il n'est plus aux cieux soumis de redoutables dieux vivaces. —

———————————

Ni parmi nous tous de ces

Héros

Menant vie ardente au combat personnel à grand'audace

——————————-

Mais des millions de

Numéros.

Que devient en tout ça le

Divers, maître de toute joie au monde.

————————————

Que fait l'Autre, si impérieux ? —

Dernier roi non dépossédé ; dernier monarque d'Altimonde.

——————————

Thibet, par ce poème élogieux

Je te somme

Prince des

Pics.

Je t'affranchis de tous les dèmes.

—————————

Je

TE fais ton propre diadème.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.