Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Victor Segalen : Thibet Ode LVI

Thibet- Ode LVI

Quand tous tes moines seront morts ; quand le

Divers sera moulu,

————————

Quand plus rien ne sera plus en maître ;

El le

Tô-Bod déjà couru ; et

Lha-Ssa même révolu :

————————

Po-youl cadastré au décamètre,

—————

—Si un homme est là, un seul homme pour te gravir et te louer,

————————

Malgré l'épouvantable atonie.

Fais alors, — o

Thibet patient,

Thibet qui subit les trop multiples avanies

———————

Qu'il se souvienne de ce chant,

Ce poëme, par toi seul et pour toi provoqué dans ses séquences

—————

Ce cri rythmé par ta puissance.

Avec ses jets, ses frénésies, — son rythme-bond d'escaladeur...

——————

Et lui, reprenant cadences.

Que mes séquences servent à rythmer sa marche élastique, aux filles

Thibétaines perdues...

———————

Au son des distiques

——————-

— Fais alors, en prière et grâces, en donateur immense, — et don et démon

————————

Qu'au vers le dernier des novénaires,

Au pied de la séquence ultime, — ici, au bas, — ici au coin

—————————

— de la sculpture de tes monts,

Mon nom, comme un sceau, se régénère.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.