Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Victor Segalen : Thibet Ode XXII

Kenneth White , dans Poétique de la Montagne, paru en 2002 dans Onze vues des Pyrénées (éditions Voix d’encre ) écrit :

Victor Segalen , lui aussi , fut à la recherche d’une nouvelle littérature , d’une nouvelle poétique . Segalen avait commencé lui aussi dans le symbolisme , mais au fur et à mesure qu’il avançait de lieu en lieu (Polynésie , Pékin , la Terre Jaune ) sur son chemin , le symbolisme , un terrain plus exigeant , plus exaltant que celui du réalisme social , s’effaçait , pour laisser place à autre chose . Dans le carnet de route qu’il écrivit lors de son voyage vers les hauteurs du Tibet, on lit , à la date du 30 juillet 1918, ceci ; « Ceux qui tiennent sur les hauts plateaux, tout au vent des montagnes , sous la pluie et sous le temps : Claudel et Mallarmé , Ronsard et Jules de Gaultier . Ceux qui s’éparpillent : les écrivassiers de romans . » C’est clair .

Le poème Thibet , « pur éloge de la montagne » , devait marquer pour Segalen « le pic de sa vie » . Mais ses forces déjà déclinaient , et son projet ne put être complètement réalisé . Restent de magnifiques fragments lumineux , des crêtes et des abîmes–et le programme : »Je me venge de ma chair moins robuste , écrit-il dans une lettre du 3 septembre 1918 , en faisant un poème lyrique d’escale et d’effort , en mettant en lyrisme l’obtention montagnarde des hauteurs . »

Thibet - Ode XXII

Thibet ! si tu avais une âme, — une âme sombre et

Jamaïque,

——————

L'esprit caverneux régnant en toi ! (L'esprit qui vague et se débat, esprit femelle et symbolique.

———————

Cette âme...

Priante et chaude à toits d'or pur suant son soleil métallique

——————

Ou bien tout enfumée en ferveur

Nombreuse, tiède, et renfermée, et toute fragrance mystique

———————

Si tu connaissais la...

Sonore, et chantante à voix d'os de mort embouqué à ces lèvres,

—————————

O souffle tubaire.

Si tu daignais te contempler en refuge qui se grève...

—————————

Cette âme, s'incarnant en quelqu'un,... —

Fais que sans rime ni répons, dans le tumulte de la vie

————————————

L'homme attentif qui dit ceci, .Par hypothèse et par jeu, par la séquence...

————————

Mon âme se fasse

Thibétaine.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.