Association Encrier - Poésies

Rencontre avec divers poètes Rencontre avec Walt Whitman(1814-1892) : Chant de la Grand-route(début)

Écoutez François Chaumette

Chant de la Grand-Route (début)

1

  A pied et cœur léger je gagne la grand-route,

santé, liberté, le monde devant moi,

Le long chemin bis devant moi conduit où il me plaît.


  Désormais je ne demande point la bonne fortune, moi-même

je suis la bonne fortune,

Désormais je ne geins plus, ne diffère plus, n’ai besoin de rien,

Finies les doléances de cabinet, bibliothèques, critiques chagrines

Fort et content, j’arpente la belle route.


  La terre, cela suffit,

Je ne désire pas que les constellations plus proches,

Je sais qu’elles sont fort bien où elles sont,

Je sais qu’elles suffisent à ceux qui leur appartiennent.


(Même ici j’emporte mes délicieux faix anciens,

Je les emmène, hommes et femmes, je les emmène avec moi

partout où je vais,

Je jure qu’il m’est impossible de m’en défaire,

Je suis comblé d’eux et je veux les combler à mon tour.)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.