Encrier 87

Textes de 2022 Texte de Daniel et de Léana-septemre

Je vois notre Atelier comme un espace-temps privilégié. Les quelques heures heureuses de chaque quinzaine sont autant de parenthèses que nous seuls-es savons reconnaitre...Elles sont comme un arrêt devant un tableau pour écouter les vibrations des couleurs...Ou, en rêvant, sur l'estran, attendre que la Mer revienne chez elle...

Il y a les mots et leur musique, les idées et leurs émotions, les écritures et ce qu'elles transportent. Avec tout cela on peut visiter le Monde, en faire le tour plusieurs fois et être de retour sur les ailes de la poésie, juste à temps...

Il faut, ici, que je parle de la dernière venue dans notre famille. Elle va avoir neuf ans bientôt. Il y a plus d'un an elle a composé un...comment dire ? Un texte, une sorte de poésie, comme ça, seule, dans sa chambre. Et elle a montré son travail à ses parents. Restés plutôt muets de surprise, une surprise heureuse...

Pour cette fois, aujourd'hui, il m'est venue l'idée de reproduire, ici, son travail hors l'école...

Regardons ensemble l'écrit de Léana...

Le Soleil et la Lune et les Etoiles.

A la lumière du Soleil jaune, orange et rouge.



Et à la lumière de la Lune qui est bleue foncé



et aussi bleu clair, ils sont réunis, tous les deux



pour toujours .



Ils se racontent des blagues, ils discutent, jouent,font de la balançoire et du toboggan.



Ils regardent les étoiles briller au loin.



Et ils disent, en même temps : elles sont belles les étoiles,

brillantes au loin, et hop ! ils rient tous les deux....

Le Soleil, c'est une fille ! Et la Lune une fille aussi, c'est étonnant hein ?

Vous le saviez, vous ? Le Soleil s'appelle Julie et la Lune Emma .

Et toutes les deux elles disent : On est jumelles ! Des soeurs, elles disent !

Et leurs lumières mêlées sont les matins et les soirs...

                                                        @

(la petite demoiselle semble avoir une vision féministe de l'Univers...)

Commentaires 2

  • frédérique

    enfance d'une poétesse...

    frédérique

  • Lilah

    Merci Daniel pour cet amour inconditionnel de nos écritures, celles en atelier et celle en devenir de Léana.
    Un homme qui accepte l'autre dans son entièreté , c'est pas si courant!

    Quant à l'écriture de Léana, elle est pleine de promesses !

    Lilah