Encrier 87

Textes de la 8° semaine de confinement Texte de lilah du 2 mai : COURSE à 56 HANDICAPS

COURSE à 56 HANDICAPS

Bien ÉVEILLÉ ce matin , il SIFFLE de PLAISIR en MANGEANT son petit déjeuner , dans son BUREAU.

Quand l’HORLOGE CHANTERA 10h , quand il allumera la LAMPE , ce sera l’heure du premier rendez-vous de la journée , la MERVEILLEUSE et LUMINEUSE patiente ACCROCHERA son DOUX regard au sien . Il la REGARDERA , il lira dans ses yeux à la fois sa SUBLIMINALE SOLITUDE , son CHAGRIN et son si touchant FLEURBLEUISME .

Alors son esprit PARTAGÉ fera le YOYO entre l’envie de TOMBER à ses pieds et RUISSELER d’amour en lui offrant les plus COQUINES BOTTINES mais aussi l’envie de la TANCER avec de TONITRUANTS SENTIMENTS d’homme SAUVAGE ...rien que pour voir comment elle réagira , MOMENT thérapeutique évidemment mais aussi FLORISSANT pour cet homme adepte d ‘une SUPERCHERIE ténue mais ...bien masculine !

Il attend , sur sa CHAISE , PENSANT à L’INCERTITUDE de l’ a-venir . Il se sert un VERRE, la CLARTÉ du jour S’ÉPARPILLE dans la pièce , il se sent LIBRE , même si son dos est un peu ROUILLÉ . Il CHANTE en ALLANT vers le VERROU de la porte , le tire pour l’ouvrir , vérifie au passage le FEUILLAGE et les PÉTALES des roses du bouquet .

Ses yeux MIROITENT et SCINTILLENT, pleins d'ÉTOILES , il se sentirait presque un peu IDIOT .

Le temps s’écoule , s’écoule , l’ABSENCE lui paraît si longue !

Il perd PATIENCE , sa SUSCEPTIBILITÉ alors se réveille , il scrute l’avenue avec sa LONGUE -VUE .

Enfin il l’aperçoit ! Elle sonne , lui dit bonjour d’une voix d’une TESSITURE ! !!!!!!!!

Il chavire!

Soudain , il prend conscience qu’il a oublié de changer de CALEÇON pour l’occasion , celui qu’il porte est non seulement LUSTRÉ mais délavé et... !

Serait-il victime d’un acte manqué , lui , l’IMMARCESCIBLE et élégant THAUMATURGE !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.