Encrier 87

Textes de la 2°semaine de confinement Texte d'Alpico du 29 mars : Onésime

Par les temps qui courent , Onésime n’est pas d’humeur à rire .

Le visage grave , il traverse la rue pour se rendre au siège de son entreprise .

Le voilà arrivé : il aperçoit quelques silhouettes familières ; la secrétaire du directeur est là , fidèle à son poste . Mais où sont donc les premiers de cordée ? se dit-il

Sont-ils confinés dans leurs foyers , à télétravailler ?…


Chassez le naturel , il revient au galop !

Allons Onésime , serais-tu subversif ?

Sans être trop naïf , fais l’économie de ton ironie et de ton esprit de critique :

Voyons , c’est limpide : chacun est à son poste pour que tout tourne pour le mieux !


Ah? Tiens?


Onésime se surprend à sourire : " qui es-tu , au fond , Onésime ? " pense-t-il

Commentaires 2

  • daniel DiNëR

    Bel exercice d'intégration des huit mots proposés.
    La chose, drôle, c'est que dans l'Histoire Onésime fut un disciple de St Paul loyal
    et donc fut un second des "premiers de cordée"...
    Ici, il s'insurge, un peu, mais se comporte bien quand même...

  • RUSSELOUP

    Le dialogue avec soi d'Onésime, un beau monologue, qui en faisant l'économie de l'ironie, ouvre aux autres, à l'entre-soi des autres.
    le quotidien au regard de l'évènement: de l'humilité riche des petits pas, de surprises.
    le texte campe les personnages et les lieux, un rythme aussi, le rythme de trois articulations.
    Merci à toi.

    RUSSELOUP

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.