Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Armand Robin Rencontre avec Armand Robin : L'un des autres que je fus

L'UN DES AUTRES QUE JE FUS

Ma vie n'avait pas encore commencé . Comme en vue d'exister , je me harcelais et me labourais ; mais ce travail moi contre moi ne pouvait être dit travail de moi , car , véritablement , puisque je n'étais pas en vie , aucun labeur n'était mien . Quelques souches vaillamment m'habitaient , très seules , pesantes d'attente .


Or , en tout pays on exigeait non simplement qu'on fût en vie , mais qu'on fût ABIME en vie : des infortunés extrêmement infortunés allaient se glorifiant de la disgrâce d'être chefs des peuples , des littérateurs cherchaient la célébrité , on fréquentait le riche plus volontiers que le pauvre , on ne songeait point à s'assurer contre soi des désavantages profitables au voisin . La perversion était infinie .


Non-né , j'étais non-vivant et non-mort . Une situation si simple et si naturelle offensa . On ne tarda pas à persécuter mon absence ; on prétendit m'avoir rencontré , on me fabriqua des jours , on m'ajusta des gestes , on m'accoutra de circonstances .


Pour sauver mon non-lieu , je me traduisis en ADY; nulle personne , je fus sa personne ; je mis tête dans sa tête , pris bras dans ses bras ; épaules , mains , faim maladroites , j'usurpai ses balafres . Je vécus sans ma vie dans sa vie .


LUI-MOI , semblablement saccagés , à jamais étrangers à tout gîte , nous cheminons toujours , sans que jamais il puisse y avoir pause , sur l'illimité champ de bataille de l'esprit en sang .


LUI-MOI , changés d'avoir tant titubé d'un combat à l'autre , devenons peu à peu le combat même ; nous nous étendons en un pays en guerre où la victoire est de se défaire des successives victoires , où il faut se tenir sali de caillots et blanc , tapi et bondissant , muni de toute arme et n'usant d'aucune arme , guetteur seulement sur soi-même aiguisant son guet , semeur jamais ne se récoltant , créateur jamais ne se créant , criant d'avenir et riant de ruines .

ARMAND ROBIN- Introduction à André Ady , Poèmes , éditeur "Le temps QU'IL FAIT" 1981

Pour découvrir Armand Robin , visitez le site suivant cliquer ICI

Repères chronologiques sur Robin :ICI

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.