Association Encrier - Poésies

Rencontres avec des textes d'auteurs Rencontre avec Behzad : Construction du chateau de Khawharnaq

Construction du chateau de Khawharnaq peint par Behzad en 1494

Manuscrit de1495;

Nom du poète: Nezami(1141-1209), nom de l'oeuvre littéraire: Khamsé,1201

British Museum Londres,Or.6810, planche 154verso

Commentaire de la page 268 de l’art de la miniature et la littérature de l’Orient , publié en 1987 à Tachkent, aux éditions de la littérature et des Beaux-arts

Durant cinq ans Simnar, architecte de Roumélie, fut occupé à faire construire un château pour Bahrâm .

Dans son poème Nezami ne donne qu'une description assez conventionnelle de la construction du château, description pareille à un songe .Or Behzad (nommé aussi Bihzad) est attiré par la possibilité de faire ressortir dans son tableau une foule de détails réalistes, il cherche à faire sentir le processus de travail lui-même..

À la page 114 de La Peinture persane, édité chez Skira en 1995, Basil Gray ajoute :

Behzad fait preuve de son génie de l'individualisation à la façon dont il invente mille attitudes, mille groupes différents , arsenal où la peinture persane puisera encore plus de cent ans après sa mort.

Dans la scène de construction, la majorité des personnages sont associés deux par deux par des gestes complémentaires et ceci donne naissance à un réseau dynamique, contenu dans les limites de la page, il l’imprègne d'une tension profonde.

Dans cette peinture ,les personnages par leur silhouette et surtout par leurs bras en général séparés du corps étonnent après le début de la période timouride où les bras étaient généralement collés au corps et les silhouettes formaient des masses compactes dont la seule vertu était l’élégance.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.