Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Stéphane Mallarmé : Remémoration d'amis belges

H.Robert Pont du Gard 1787.jpg

Remémoration d'amis belges



À des heures et sans que tel souffle l'émeuve

Toute la vétusté presque couleur encens

Comme furtive d'elle et visible je sens

Que se dévêt pli selon pli la pierre veuve

————————————————

Flotte ou semble par soi n'apporter une preuve

Sinon d'épandre pour baume antique le temps

Nous immémoriaux quelques-uns si contents

Sur la soudaineté de notre amitié neuve

————————————————

Ô très chers rencontrés en le jamais banal

Bruges multipliant l'aube au défunt canal

Avec la promenade éparse de maint cygne

————————————————

Quand solennellement cette cité m'apprit

Lesquels entre ses fils un autre vol désigne

A prompte irradier ainsi qu'aile l'esprit.

Stéphane Mallarmé (1842-1898) Poésies (1899)

(Suggéré par un tw**t (éphémère) et une photo publiés par elemer (mes bouquins refermés-Guillaume)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.