Association Encrier - Poésies

Rencontres avec des textes d'auteurs Rencontre avec Behzad : "Bataille de Berhâm Gour avec le dragon"

Khamsé de Nizamî : Behram Gour combattant le dragon (folio )161 peint par Behzad, Herat, vers 1493.(H.0,13; L.0,091). Londres, British Museum, Add.25900.

Pages 113-114 de La Peinture persane (d'après Basil Gray):

Behrâm Gour, monté sur son cheval qui se cabre de frayeur , décoche une flèche au dragon. Le paysage est sauvage: le dragon, l’avant-train plaqué contre un arbre, prêt à bondir est loin d'être résigné à la défaite. Derrière, sur l’horizon, au lieu des deux spectateurs de hasard(comme dans la miniature ci-dessous), un onagre dont la présence met en valeur le courage solitaire du héros. Les rocs pourpres aux tons variés ont des ombres naturalistes; une irrésistible sensation de réel se dégage de cette scène.

Behzad a traité ce même sujet (voir ci-dessous) dans le Nizamî du British Museum, daté de 1494 (Orient 6 810 ). Les deux compositions sont identiques au premier abord mais la seconde marque en fait un pas en avant. Toutes les miniatures de ce Nizamî, ou presque ,frappent par le rationalisme sinon leur réalisme, comparées à ce qui les précéda. Behzad y fait figurer la jeune harpiste qui accompagnait le roi dans ses expéditions; le dragon n'est plus qu'une cible condamnée à la flèche du monarque.

Hérat,fin XVe siècle

Bezhad

Manuscrit de 1495

Nezamî, Khamsé, 1201

Brirish Museum, Londres, Or.6810, planche 154

Commentaire de la page 268 de l’art de la miniature et la littérature de l’Orient , publié en 1987 à Tachkent, aux éditions de la littérature et des Beaux-arts sur la bataille de Behrâm Gour avec le dragon

La littérature du Moyen Âge et la miniature orientale présente Behrâm Gour comme un héros, un chasseur courageux et adroit. La miniature de Bezhad figure un moment où Behrâm Gour, en poursuivant l'onagre, se retrouve devant une caverne habitée par un dragon . Behrâm terrasse le dragon et devient possesseur d'un trésor . En se servant du schéma canonique déjà élaboré, Bezhad est à la recherche de nouvelles formes d'expression esthétique, il développe le sujet de façon créatrice en mettant en relief Behram, et en l'opposant au dragon terrible, le peintre fait ressortir le courage et la vaillance du jeune prince.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.