Textes de Alpico Texte d'Alpico du 29 mars : Onésime

Par les temps qui courent , Onésime n’est pas d’humeur à rire . Le visage grave , il traverse la rue pour se rendre au siège de son entreprise . Le voilà arrivé : il aperçoit quelques silhouettes familières ; la secrétaire du directeur est là , fidèle à son poste . Mais où sont donc les premiers de cordée ? se dit-il Sont-ils confinés dans leurs foyers , à télétravailler ?… […]

Lire la suite