Encrier 87

Textes des ateliers virtuels de 2021 Texte de Sylvie du 22 janvier 2021 - JEU 1

Texte de Sylvie

  Me voici en possession de seulement six cartes, celles qui attendent dans le tiroir de mon bureau. Acquises en nombre au fil du temps dans les boutiques des musées et monuments visités , j'éprouve le besoin de les envoyer à mes amis ou relations à l'occasion des événements heureux ou douloureux qui jalonnent chacune de leur vie. C'est là ma façon de leur apporter un brin de plaisir ou de réconfort en choisissant celle qui me semble correspondre aux goûts de mes différents destinataires et à leurs attentes du moment.

  Les lieux culturels étant fermés à l'heure actuelle, je me trouve contrainte à opérer un choix parmi celles qui me restent à portée de main.

  Ma correspondance de ce jour  est destinée à une amie d'enfance profondément affectée par la solitude dans la période actuelle que notre monde traverse. Mais laquelle vais-je  lui envoyer ?  Je procéde par élimination.

  La ligne de chemin de fer désaffectée au milieu d' un paysage hivernal pourrait contribuer à l'attrister davantage encore et donc à la conduire sur une voie de garage.

  Joe le tatoué n'est pas le style d'homme qu'elle aimerait rencontrer après une séparation récente et difficile à bien des égards.

  Le gardien de l'immeuble N0 340 ne peut que raviver de mauvais souvenirs en elle; le préposé à l'entretien de la résidence dans laquelle elle vit ayant eu quelques propos déplacés envers certaines habitantes dont sa propre fille , à l'époque belle adolescente aux formes généreuses et attirantes pour cet homme.

  Le groupe de motards en pleine conversation dans la rue ne parlera ni à son coeur, ni à son esprit.

  La plage ensoleillée avec un gros coussin rose posé sur le sable  emplira ses yeux de larmes, lui rappelant le temps où son fiancé  lui contait fleurette dans un endroit similaire pendant les vacances d'été.

  Seule demeure la carte montrant une porte fermée au milieu de laquelle une ouverture semblable à la forme d'un corps masculin ou féminin a été pratiquée avec talent. C'est donc celle que je choisis estimant après réflexion qu'elle peut trouver un écho favorable chez sa destinataire.

  La porte, en effet, symbolise un obstacle comme le sont pour mon amie le confinement ou simplement le couvre-feu. Cependant  celui-ci peut être franchi en acceptant d'avoir soif de découvrir l'inattendu, de sortir de sa zone de confort dans laquelle ses habitudes l'ont enfermée pour retrouver, peut-être , un peu de joie , de folie, de jeunesse  après avoir traversé le trou noir du moment. C'est le souhait que je formulerai au verso de cette reproduction du tableau de René Magritte en attendant avec impatience une "réponse imprévue " que j'espère positive.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.