Encrier 87

Textes de la 9° semaine de confinement Textes de Catherine du 4 mai (reçus le 12)

1-Dans ma tête il y a ...

Les nerfs flottent en surface , caressent la peau .

la tête cogne , se cogne au vide , au trop plein .

un médoc pour dormir ?

et un pour rêver?

rêver de quoi…qu’il y a plein de gens autour de moi , nous buvons le thé , mangeons les gâteaux , au milieu de la pièce ,il y a un rond point , sens giratoire oblige , nous tournons comme des animaux en cage .

une banane pour la forme ?

et une orange à éplucher ?

avoir la forme pourquoi …

pour mieux serrer les dents

pour effacer , encore effacer,

aller vers quelque chose de plus beau , plus harmonieux .

c’est beau . c’est TOUT ?

un beau dessin

un beau texte

pourquoi ?

pour eux , pour toi , pour moi

et puis quoi encore ?

s’il te plaît ma tête

FOUS MOI LA PAIX .

:::::::::

2-Dans ma tête il y a …

Bon d’accord , je n’avais pas le droit de sortir à cause de ma maladie auto-immune mais la chatte noire du voisin allait venir manger ses croquettes dans le cabanon du jardin comme tous les jours et le paquet était vide .

Mon fils , chargé des courses , avait dit : nous avons un chat à la maison , elle n’est pas notre chat , pas de croquettes .

Je reviens avec 2 paquets .

Je croise son regard pétrifié d’incompréhension .

Qu’est-ce que tu fais ,prise sur refait , je pars aussitôt dans ma chambre , au coin , je me mets à dessiner , des fleurs apparaissent sous mon crayon , de jolies fleurs , celles qui poussent dans les champs .

Tu ne recommences pas me dira-t-il , tu ne te rends pas compte de ta maladie

J’ avais réussi à sortir de ma chambre à la fin de la journée .

J’avais des dessins , des croquettes .

C’était le bonheur .

J’avais oublié son visage , sa voix chargée de rage à l’idée de ce danger courant les rues , les hommes .

Il me rappelait mon père le jour où j’avais menti

tu me mens

tu mens

le vide

un vent vide et triste traverse la pièce ce jour-la

Il était grand mon papa

il faisait peur

et pourtant j’avais menti

Il m’amenait à l’école , j’aimais cheminer à ses côtés , ma main dans la sienne .

J’étais fière d’avoir un grand papa , j’étais toute petite et j’étais toujours malade .

Je n’allais à l’école que les après-midi.

Et pourtant un jour , je lui ai menti .

Un océan de non-dits est venu me noyer le jour de sa disparition.

Papa , il faut que je te dise pourquoi j’ai menti ce jour-là

Papa , pourquoi il y a toujours cette lumière éblouissante quand je pense à toi .

Papa , tu faisais de si jolis dessins et moi j’avais envie de faire comme toi. j’ai volé ton crayon et ta gomme qui étaient dans le tiroir de ton bureau .

Tout le monde , à la maison , les cherchait .

La maison était sens dessus , dessous .

Mon frère est tombé dessus , il était rentré dans ma chambre .

Papa quand je dessine , je suis avec toi .

:::::::::::::::

3

Bonjour Madame , je voudrais un gâteau au chocolat

Désolée , nous les avons vendus ce matin

Alors donnez-moi deux tartes aux fraises

Quand en aurez-vous ?

De quoi Madame ,

Des gâteaux au chocolat

Je ne peux pas vous le dire

Aujourd’hui c’est samedi , mardi alors ?

Je ne sais pas ce que le pâtissier va décider de faire .

Mercredi peut-être? Jour des enfants ?

SVP Madame , n’insistez pas.

Je suis chocolat alors

Si vous saviez Madame ce que je donnerais pour avoir un gâteau au chocolat !

Quoi par exemple ?

Eh bien beaucoup de sous .

Bon je vais aller voir derrière ne bougez pas

Madame c’était une blague , c’est le premier avril !

Je préfère les tartes aux fraises

::::::::::

Commentaires 1

  • RUSSELOUP

    LES FORMES!
    elles se modifient, tartes rondes, bananes, oranges et le fils qui aime tellement mais ne sait comment … Ta géométrie en partage. Merci de la fluidité en constitution.

    RUSSELOUP

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.