Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Francis Carco : Le temps de la bohème

Écoutez Francis Carco

Le temps de la bohème

Je me souviens de la bohème,

De mes amours de ce temps là !

Ô mes amours j'ai trop de peine

Quand refleurissent les lilas...

Qu'est-ce que c'est que cette antienne ?

Qu'est-ce que c'est que cet air là ?

Ô mes amours, j'ai trop de peine…

Le temps n'est plus de la bohème.

Au diable soient tous les lilas !

Il pleut dans le petit jour blême.

Il pleut, nous n'irons plus au bois.

Toutes les amours sont les mêmes,

Les morts ne ressuscitent pas.

Un vieil orgue, comme autrefois,

Moud, essoufflé, "la Marjolaine".

Ô mes amours de ce temps-là.

Jamais les mortes ne reviennent.

Elles dorment sous les lilas

Où les oiseaux chantent ma peine.

Sous les lilas qu'on a mis là…

Les jours s'en vont et les semaines :

Ô mes amours, priez pour moi."

Extrait de Mortefontaine ; Francis Carco.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.