Association Encrier - Poésies et quelques textes

Rencontre avec Guillaume de Machaut (1300-1377) : Je vivroie liement

musique_chansons_virelai_medieval_guillaume_de_machaut_je_vivroie_liement_amour_courtois.jpg

Écoutez Elisabeth Pawelke

Je vivroie liement*, (dans la joie)

Douce creature,

Se vous saviés vraiement

Qu’en vous fust parfaitement

Ma cure.*  (que vous êtes l’objet de toute mon attention, mes soins, mon souci)


Dame de meinteing* joli, (maintien)

Plaisant, nette et pure,

Souvent me fait dire: « aymi »* (Hélas)

Li maus que j’endure


Pour vous servir loyaument.

Et soiés seüre

Que je ne puis nullement

Vivre einsi, se longuement

Me dure.


Je vivroie liement,

Douce creature,

Se vous saviés vraiement

Qu’en vous fust parfaitement

Ma cure.


Car vous m’estes sans mercy

Et sans pité dure,

Et s’avés le cuer de mi

Mis en tel ardure* (désir ardent)


Qu’il morra certeinnement

De mort trop obscure,

Se pour son aligement (soulagement)

Merci n’est procheinnement

Meüre.* (votre pitié ne tarde à venir)


Je vivroie liement,

Douce creature,

Se vous saviés vraiement

Qu’en vous fust parfaitement

Ma cure.

Machaut.jpeg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.