Encrier 87

Textes de la 8° semaine de confinement Texte de Alpico du 2 mai : Premier texte

À l’aide de sa longue-vue subliminale , il partage le chagrin d’une lampe idiote à la patience gourmande qui chante la susceptibilité d’une chaise essoufflée; puis il invective le yoyo coquin qui perturbe la pendule rouillée qui git sur un baldaquin florissant .

Enfin il tance la supercherie veloutée qui essaie de fleurbleuiser l’immarcescible bottine hallucinée , tout en faisant miroiter un caleçon lustré égaré dans une étoile filante .

Sur ce , il s’endort et rêve d’idylles surannées dans des îles improbables avec sa dulcinée...

Commentaires 2

  • frédérique brard

    la complétude est à son comble que de rêver en présence de dulcinée…s'il-te plaît, continuer de faire rêver afin que réalité veuille émerger.

    frédérique brard

  • Alpico

    Oui mais , quelle est la réalité effective ?


    Chacun a une notion de la réalité ; la réalité on ne peut  s'en faire une idée .,on ne peut que la rêver...

    Aucun moyen de trouver la solution car on est toujours devant un mélange de rêve et de réalité.

    Alpico

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.