Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Kenneth White Rencontre avec Kenneth White : Éloge du corbeau

corbeau.jpg

Éloge du corbeau

Depuis le temps qu'on en cause

tout le monde la connaît

la chanson du rossignol

mais le corbeau, ah

quand il croasse

c'est une tout autre chose

——————

le corbeau, crois-moi, est un drôle d'oiseau

————————

le corbeau est un revenant

qui s'en revient de loin

————————

le corbeau

est le roi croassant

de son monde dément

————————

d'ordinaire

on n'écoute guère le corbeau

———————

mais quand un de tes amis part

pour le pays des glaces

et dans une lettre te raconte

une étrange rencontre

sur la neige avec un corbeau

et si quelques jours plus tard

en passant la porte

d'un appartement à Montparnasse

la première chose que tu vois

est un corbeau maousse

qui jamais plus ne croasse

mais qui semble connaître

le dessous des cartes

——————

alors en toi l'étonnement croît

et tu cherches le comment et le pourquoi

du corbeau

——————

pourquoi le corbeau croasse-t-il?

où le corbeau s'en va-t-il?

le corbeau, que sait-il?

——————

d'abord

le corbeau est un polyglotte

——————

le corbeau parle patagon

algonquin et esquimau

il parle russe

sanscrit, chinois, snohomish

ainsi que plusieurs variétés d'angliche

—————

le corbeau a roulé sa bosse!

—————

Edgar Allan Poe

était un corbeau

——————-

l'anthropologue enyerbado

s'est changé en corbeau

je suppose que tous les Corbeaux

étaient des corbeaux

——————

j'ai pensé autrefois à fonder

une Académie des Goélands

(suivant en cela

un ancien modèle chinois)

dans un seul but :

redire le monde

parole d'aurore

grammaire de pluie, d'arbre, de pierre

d'os et de sang

————

je peux concevoir des goélands noirs

et des corbeaux blancs

(racistes s'abstenir)

oui, le corbeau aurait sa place

à l'Académie des Goélands

il en serait le membre croassant

——————

mais ce projet est parti avec le vent

et j'ai échoué

les ailes brisées

sur une île glacée

—————-

fumant les herbes de mon cerveau

————

cependant

c'est un fait

les hommes-oiseaux sont toujours là

avec leurs ailes de rêve

et leurs cris d'outre-terre

des poids lourds, tous

c'est cela

pas de piaillements ou de pépiements

———————

ce monde est rude

il faut pouvoir

traverser des blizzards

—————

ka, kaya-gaya, ka

krr, krarak, krarak

krie, krie, krie

———————

boire de l'eau froide

manger des os et des pierres

rester calme et fort

——————

seul loin de tout

————

communiquer

à longue distance

————

pourquoi le corbeau croasse-t-il?

où le corbeau s'en va-t-il?

le corbeau, que sait-il ?

———

demande au faucon

qui là-haut plane en silence

———

demande au harfang des neiges

————

demande à l'outarde

ou à la mouette pillarde

————

tous les oiseaux parlent

la langue de l'aurore

dans des dialectes divers.

Kenneth White - Atlantica (Grasset- 1986)


Extraits de Quelques notes sur les poèmes (page 215-216 de Atlantica)

L’anthropologue enerbeyado (« qui a fumé de l’herbe ») , c’est , bien sûr , Carlos Castaneda , élève du chaman yaqui , Don Juan . Il est certain que notre corbeau est un trickster (farceur) amérindien , cousin germain de Kujkynnjaku qui , lui , s’active du côté de la Sibérie et du Kamtchaka .

Il se peut aussi ( il n’en est pas à un saut de transculture près) qu’il soit taoïste . Pour les taoïstes , le soleil est plénitude (tche) , il est l’essence du feu et le Grand Yang , et un corbeau y réside , un corbeau à trois pattes . On retrouve ce corbeau solaire dans le Shintô japonais , sous le nom de Yatagarasu , le messager de la déesse du Soleil . Autre messager dans le Shintô : un corbeau blanc .

Vers la fin du XVIIIe siècle , Chora publia une collection de haïku sous le titre : le corbeau à tête blanche , afin de redonner un peu d’énergie et de lumière à l’école d’Ise .

Il y aurait bien d’autres choses à dire sur les corbeaux (dans les Pyrénées , on les appelle « palombes de Russie » , palomas de Russia ) , mais autant s’en tenir là pour le moment . Je dédie ce poème à mon stylo , que j’appelle Old Crow.

Commentaires 1

  • Michel LOUBET

    Les corbeaux du cimetière de Dublin.

    Michel LOUBET

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.