Association Encrier - Poésies

Rencontre avec Kenneth White Rencontre avec Kenneth White : Interpretations of a twisted pine -Interprétations d'un pin tordu

"Learn of the pine from the pine."

"Si tu veux connaître le pin , deviens le pin. "

Matsuo Bashô

Kenneth White - Interpretations of a twisted pineKenneth White : Interprétations d'un pin tordu

1.

I started off

by growing up

like every body else

1.

J’ai commencé

par pousser tout droit

comme qui que ce soit

2.

Then I look


a bend to the south

an inclination east

a polongation north

and a sharp turn west

2.

Suivirent alors


un virage vers le sud

une inclinaison vers l’est

une poussée vers le nord

et un brusque tournant vers l’ouest

3.

Now , approaching me

be prepared for grotesquerie


there are more than pines in my philosophy

3.

Donc, si vous m’approchez

attendez-vous à un brin de folie


Il n’y a pas que des pins dans ma philosophie

4.

Yes , I'm something more than a pine

I 'm a cosmological sign

4.

Oui , je dépasse la botanique

je suis un signe cosmologique

5.

I 'm idiomatic

I 'm idiosyncratic


I 'm pre-socratic

5.

Je suis idiomatique

je suis idioisyncrasique


je suis présocratique

6.

I 'm maybe Chinese too


like Li Po , Tu Fu

and Mr Chuang-tzu

6.

Peut-être même chinois , un peu


comme Li Po , Tou Fou

et M.Tchuang-tseu

(Je glisse ici une évocation du poète Tou Fou par Armand Robin :

J’aimerais consacrer ma vie à faire de Tou Fou, poète chinois du VIIIe siècle, un poète français de ce temps. Bien plus que Li Po, Tou Fou est le grand poète chinois en langue chinoise. Sa patrie ne lui accorda jamais que le second ou le troisième rang, et de Chine, cette injustice s’est répandue au long des siècles par le monde entier.


C’est que Tou Fou était mauvais caractère, il ne fit la cour à aucun empereur, il ne cherche point à séduire, mais à chanter selon la vérité. Il mourut de faim souvent, fut indésirable toujours. La police de son temps le contraignit à se cacher. Il écrivait des poèmes sur la police ; or celle-ci n’aimait pas cela. Ce sont de ces choses qui même au bout de 1200 ans sont difficilement pardonnées.


La poésie de Tou Fou, c’est l’actualité éternelle ; c’est la transfiguration du fait-divers ; c’est l’exhaussement du petit détail jusque sur le plan de l’universel et du général.


Jamais au cours des douze siècles qui se sont écoulés depuis sa mort, jamais on n’a aussi bien chanté les ennuis du mal fichu qui a passé à travers tous les conseils de révision et qu’enfin on va mobiliser car tout va très mal. Jamais on n’a aussi bien chanté l’arrivée de la police dans les villages pour y prendre les hommes valides en vue de quelque service social obligatoire ou la détresse de la pauvre vieille dans l’exode au long des routes menacées par la soldatesque ennemie. )

7.

I live quietly

but storms visit me


I do a metaphysical dance

at the heart of existence

7.

Je vis paisible

mais les vents me prennent pour cible


   ma métaphysique est une danse

au cœur de l’existence

 8.

The branches of my brain

are alive to sun and rain


my forest mind

is in tune with the wind


there is reason in my resin

8.

Les branches de mon cerveau

vibrent au soleil et au vent


    la forêt de mon esprit

est fécondée par la pluie


   ma résine est ma raison

9.

Behold the mad pine

stark on the skyline

9.

Regardez sur le ciel

le pin fou, très réel

Kenneth White -Mahamudra 1987 Mercure de France pages 30 à 35

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.