Association Encrier - Poésies

Rencontres avec des textes d'auteurs Rencontre avec une devise de la Comédie Française

«"Simul et singulis". La célèbre maxime de la Troupe, dans cette injonction contradictoire d'être à la fois un être social et un sauvage irréductible, dit bien le désir impérieux et nécessaire pour un comédien de la Maison de Molière d'exister seul, pour une fois, d'être l'unique porteur de sens et le maître du rythme et de la narration.

Singulis, enfin. Laurent Natrella, dans la discrétion et l'élégance qui le caractérisent, a répondu à cet appel insulaire et m'a proposé Chagrin d'école de Daniel Pennac. Comment résister à l'envie de faire savoir qu'un cancre a un avenir, glorieux, et qu'en ces matières académiques rien n'est jamais perdu, ni gagné d'avance ? Tout professeur de théâtre sait qu'à l'école, la curieuse matière qu'il enseigne inverse les hiérarchies et donne chance au dernier plutôt qu'au premier. Il n'est donc pas étonnant qu'un acteur, ayant choisi l'école buissonnière de ce métier, s'intéresse à ce texte réjouissant et joyeusement exemplaire.»

Éric Ruf ,administrateur de la CF

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.