Encrier 87

Textes des ateliers virtuels de 2021 Texte de Daniel - Jeu 7- ..lit-et-ratures..

"...lit-et-ratures..."

En exergue je m'adresse aux mânes d'Encrier 87 pour obtenir leur grâce à propos du calembour (moyen) qui sert de titre à ma page d'écriture...Mais, enfin, qui n'a jamais écrit au lit ? Qui n'a jamais raturé ses écrits et en a fait des boules de papier ?



Avec sa charge de phrases énigmatiques, voire ésotériques, que faire avec le jeu 7 ?

Il y en a 22 de ces phrases ! Un sommet, un pic, un record ? Non, un mystère...

                &

1) il était une fois un faire-part au libellé énigmatique que le facteur venait de déposer dans leur boite aux lettres.

Si les facteurs en avaient le droit parions qu'ils ne remettraient pas de missive ésotérique...Mais la chose faite il faut statuer sur la validité d'un faire-part ainsi rédigé. Pour quelle occasion ? En quelle langue ? En forme de charade? Ou d'un rébus ?D'une antistrophe? Une définition pour mots croisés peut-être...ou un zeugma ?

2)il était une fois, sur une foire, un forain vraiment louche; il approchait certains passants en leur disant : "voulez-vous parier avec moi ?

" les paris portent sur quoi ? Est-ce le jeu du bonneteau ? Avec trois cartes habilement manipulées on peut étourdir le 'pigeon' et le plumer.. l'appât du gain est puissant, toujours, oui da ! Pour l'exemple voyez le plus haut du "bitcoin" en ce moment !




3) il était une fois un pays lointain où tout restait à faire :

c'est le début de la fable que sa nourrice lui racontait chaque soir. Et Cristobal Colombo s'endormait sur ce rêve: partir sur l'Océan pour découvrir les Indes occidentales...

4) il était une fois, au IXX siècle, 2 femmes, 2héroïnes...

Parmi les femmes sublimes, deux s'illustrèrent en littérature : Virginia Woolf (1882) et Vita Sackville-West (1892) .



5) il était une fois Samantha, une femme prodigieuse: autant escroquerie de haut-vol que collectionneuse d'amants, ne laissant aucun homme indifférent, bien au contraire...



Juste un conseil à la toute charmante Samantha (elle semble le connaitre...) :ne choisir que des hommes (très !) riches, tout le reste sera facile...



6)il était une fois un muet de l'émotion

Une émotion peut rendre muet à ce point ? le gros lot ? une nuit avec Samantha ?être seul survivant d'un crash aérien ? ou en apprenant la mort de son vieux camarade Mountbatten ?



7) il était une fois une chanson qui me rappelle tant de bons souvenirs à tes côtés.

Ce cas de figure appartient à tout le monde je crois. Qui n'a pas vécu cet épisode inévitable de toute vie sentimentale ? l'exemple supérieur restant 'la Marseillaise' avec ses millions d'adorateurs bénévoles...

8)il était une fois un homme qui dérangeait tous ceux qui l'approchaient.

Cela fit qu'il vécut solitaire de la maternelle jusqu'à vingt ans; là il s'engagea dans la 'Royale', son navire fit naufrage . Il fut retrouvé trente ans plus tard sur son île déserte...il était devenu muet et amnésique ce qui ne dérangea personne dans l'hospice de la Marine de Plougastel qui l'accueilli...

9)il était une fois une fée mutine qui aimait jouer avec les arbres.

Ici, peut-être, nous devrions penser à Flore, divinité italique, consacrée à la floraison des arbres. Avril lui est dédié...

10)il était une fois un petit caillou qui faisait à l'oeil au lézard

Un appel dès que Madame Soleil se pointait. Allons ! un caillou dans l'oeil d'un lézard ? Pourquoi pas un pois chiche? Et Madame Soleil ? Il me semble que c'était une pythonisse publique il y a longtemps. Son nom nous est resté comme une anti-référence dans les conversations au Café du Commerce...

11)il était une fois un libraire qui avait égaré ses lunettes...

Ce qui provoquait régulièrement des erreurs cocasses quand il préparait les commandes des clients. Ainsi il fit livrer, à une école de rosières, 20 exemplaires de: 'la philosophie dans le boudoir' à la place d'un livre pour enfants : 'La fille à Sophie dans le couloir...'




12)le chat se posa contre la pile de livres

Ayant lu 'Alice's adventures in wonderland', il se voyait à la place du chat du Cheshire . . .ça le faisait sourire...




13)il parcourait des routes sinueuses à travers un pays qui n'existe pas encore.

Au réveil un conseil : bien noter chaque élément du rêve...Ensuite entreprendre de dessiner en perspective cavalière les paysages traversés sans essayer de redresser le tracé des routes parcourues. Dans un tel exercice il faut de la rigueur , même avec les horizons estompés...




14)le luth en mains elle poussait toutes sortes de mélodies envoûtantes.

C'est elle qui failli faire naufrage à Ulysse et a ses compagnons. Avisé par Circé Ulysse se fit attacher au mat de son navire et commanda que les oreilles de ses compagnons soient fermées à la cire. Ils purent éviter de succomber au chant des Sirènes, Ulysse, le rusé, le goûta seul...

15)la sorcière était douée de transformation, étant une sorte de démone, créature des puissances divines

De fait elle était une artiste de cabaret, transformiste et spécialiste du strip-tease inversé. Elle entrait en scène totale-nue et ressortait habillée en costume-trois-pièces façon premier ministre.




16)à s'inviter trop souvent chez les gens ils finissent par vous fermer leurs portes et ne vous regardent même plus.

Faut les comprendre les gens ! vous trouver chaque matin dans leur cuisine, pas encore douchés, prenant votre petit déjeuner, c'est agaçant au bout de trois mois...



17)je ne lui ai jamais posé de questions.

Oubli dommageable cher ami ! car, outre ses mensurations, vous auriez obtenu: son I-phone, son @, ses goûts dans les préliminaires...




18)la joie venait de céder la place aux doutes et aux interrogations.

Accepter ce premier rendez-vous sans en savoir plus sur ses préférences pour les préliminaires ...aïe ! et même pas son I-phone, ni son e-mail ; elle se sentait mal...elle craignit de devoir se plier à ses fantaisies. Et s'il était fétichiste ? Comme ce personnage dans le film : 'Journal d'une femme de chambre'

Pouah !

19)mes emmerdes me sont revenues en pleine gueule comme un élastique :

Rassurez vous! les élastiques nous suivent toute la vie...Petit je devais en mettre à mes chaussettes; et les bretelles vous avez connu ? Plus tard c'est mon lance-pierres qui m'énerva; et les bretelles vous avez connu? et les fois où les sandows se prenaient dans les rayons de la roue arrière ? Et ensuite, plus tard, ces drôles d'accessoires peu faciles à utiliser, les mettre déjà... les enlever, hou-là!

20) dans le lustre les poussières de l'année, gisaient une farandole de squelettes accrochés, tandis que la maîtresse marâtre de ce macabre tableau ignorait la présence du plumeau qui, bientôt, allait tout effacer.

D'où il apparait qu'une maîtresse acariâtre est rarement une femme d'intérieur accomplie...Mettre la poussière sous les tapis passe encore ! Mais cacher des squelettes dans le lustre du salon, non ! Au fait ils appartenaient à qui ces os du temps de leur vivant? Des amants de passage ? Et morts comment? En état d'épectase en visitant le septième ciel ? Pas des lumières ces gars-là on dirait... je le crois aussi!

21)l'Homme" nait imparfait, la société l'améliore...

une réponse au mythe du bon sauvage peut-être ?



22)ça se bouscule au portillon, tous les mots ont leur mot à dire et se montrent impatients dans le mot à mot.

Entre deux maux faut-il toujours choisir le moindre ? Et si le pire était la solution à tout nos maux ?Et comment choisir entre deux mâles ? Des générations entières d'Emma Bovary ou d'Anna Karénine ont tenté la chose... ça c'est mal terminé ! Leurs soeurs modernes s'y attaquent toujours. En inventant le 'trouple' par exemple...

Commentaires 4

  • Alpico

    Ces 22 phrases du jeu 7 t’ont inspiré des réflexions que je trouve bien venues et qui me font parfois sourire: un de leurs buts me semble atteint :

    titiller notre imaginaire et nous donner envie de lire ,ou relire tel livre, de voir ou revoir tel film que tu évoques au fil des phrases..
    Merci donc de piquer ainsi notre curiosité avec ces richesses de références

    Alpico

  • Liseroon

    Beaucoup de références m'échappent et pourtant ton texte me donne le sourire à bien des reprises! J'adore. On pourrait poursuivre chaque histoire avec délice. Avis aux chercheurs d'idées! Ici, se trouve une mine!

    Liseroon

  • Shane

    vraiment très original, cette façon de décortiquer les phrases et les recherches qui vont avec.
    une belle oeuvre empreinte d'humour et tout et tout. c'est excellent.

    Shane

  • Russelouve

    Kim Thu'y écrit: "Je crois que la guerre et la paix sont en fait des amies et qu'elles se moquent de nous". Peut-être, quelque chose dans ton texte qui l'évoquerait.

    Russelouve

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.