Encrier 87

Textes des ateliers virtuels de 2021 Texte de Shane - Jeu 7

Il était une fois au IXXème siècle, deux femmes , deux héroïnes qui combattaient pour la sauvegarde de leur monde.

C’était l’apocalypse partout, en tous lieux.

Sur cette planète autrefois prospère, apparut venue d’une autre planète guerrière et conquérante, un immense vaisseau spatial. Il passa inaperçu sous les écrans de contrôle et se posa dans un endroit totalement désert, inhospitalier, un lieu où personne ne viendrait le chercher.



Des êtres étranges en sortirent et bientôt se matérialisèrent sous la forme des habitants de la planète. Ils se partagèrent et partir plusieurs semaines en divers point avant de regagner le vaisseau.

Bientôt dans ce monde apparut un virus inconnu qui ravagea une bonne partie de la population, sans que personne ne sache d’où ça venait.

Puis doucement s’instaura des craintes, des conflits entre chaque Terre. Les dirigeants de chacune des Terres rejetant la faute sur la Terre voisine ; alors des armées se levèrent pour combattre la terre voisine ; les guerres durèrent, s’enlisèrent, faisant encore un peu plus de morts.

Bientôt la nature elle-même se mit à gronder, des volcans se réveillèrent, se déchainèrent, faisant de nouvelles victimes. Les épaisses fumées toxiques, bientôt enveloppèrent la planète, assombrissant l’atmosphère, créant une obscurité de plus en plus permanente.

Au milieu de toute cette horreur, des femmes combattantes issues de la Terre Gouvernante, se firent entendre au milieu de tout ce chaos, intimant les hommes à stopper leurs querelles, trouver de quoi guérir les populations. Des volcans se calmèrent, faisant une pause sur l’obscurité qui diminuait.

Mais les hommes eux ne voulaient guères se calmer et surtout obéir aux femmes.

Et puis ce gigantesque vaisseau, sortit bientôt de sa cachette pour aller se poser sur la Terre Humide.

La grande porte du vaisseau s’ouvrit, laissant sortir d’abord des monstres, puis des êtres encapuchonnées. Tous formaient une haie d’honneur à celle qui se présenta à la porte et descendit doucement.

Une très belle créature, sorte de sorcière, douée de transformations, une démone, issue de créatures des puissances divines. Au fur et mesure qu’elle avançait, son apparence se transformait. Elle finit avec une apparence de diablesse avec des cornes pointues, des ongles crochus aux mains, des yeux injectés de sang.

Elle était accompagnée d’un animal mi dragon, mi fauve avec des crocs énormes. Cette reine et ses troupes n’avaient qu’un seul but conquérir ce monde déjà à bout de souffle.

La plupart des hommes ayant perdu la vie dans les conflits internes, les femmes combattantes de la Terre Gouvernante prirent les armes sous l’impulsion de Shira et Mawoï ; elles étaient parmi les chefs principales des commanderies, ce qui était très rare.

A ce titre, elles ne voulaient pas s’avouer vaincues et organisèrent la résistance sur leur monde.

Ces conquérants d’un autre monde, bien qu’ayant de a technologies pour voyager, n’avaient pas d’armes terrifiantes de lasers et autres technologies dévastatrices guerrières. Plutôt des armes d’un autre temps comme des épées, des lances, etc… mais ils avaient des pouvoirs. Alors les combattre ne seraient pas aisés.

Shira et Mawoï levèrent des armées et avaient la chance d’avoir des armes plus sophistiquées que celles de leurs envahisseurs.

Malgré cela, la lutte fut longue, épuisante. Un événement inattendu fit son apparition au milieu de ce conflit hors du commun. Shira et Mawoï combattirent avec courage ces forces du mal, gagnant de nombreux combats, ayant aussi de lourdes pertes de leurs coté.

Cette guerre finissait de diminuer l’ensemble de la population de la planète.

Et puis il se trouve que l’atmosphère ne convenait pas très bien aux envahisseurs, qui au bout d’un moment perdirent des combattants, créant des dissensions mortelles au sein de leurs organismes.

Il fallut se rendre à l’évidence pour la reine, qui elle-même commençait à subir les affres de son état de santé.

Folle de rage, le constat était qu’il fallait partir de ce monde qui les « empoisonnaient » à petits feux.

Alors les troupes restantes regagnèrent le vaisseau qui partit et disparut dans l’espace intersidéral.

Shira et Mawoï, ne comprirent pas de suite la raison de ce départ alors que les troupes étaient en difficultés, mais pour elles et toutes les nations des Terres, c’était une victoire.

Il restait encore d’autres victoires à espérer, comme, sur le virus. Cependant l’espoir était peut-être proche.

Quelques heures après le départ du vaisseau, les deux filles étaient sur une colline et au bout de l’horizon, dans une trouée des fumées de volcan, qui semblaient diminuer, le soleil brillait fort, comme si c’était un nouvel éclat à la vie.

Commentaires 1

  • Alpico

    Décidément dans plusieurs de tes textes flotte une odeur de science-fiction :
    Voyage dans le temps avec les Amérindiens, mystère du vaisseau dans la grotte et ici extra -terrestres et guerres de planètes .

    En effet , qu'attendre de bon des voyages interplanétaires avec la mentalité humaine qui transparait dans ses actions sur notre Terre ?

    Alpico

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.